Mettre son décolleté en beauté

Ultra féminin, mais d’une beauté fragile, le décolleté requiert des soins doux et réguliers, Découvrez comment embellir votre poitrine, et mettre celle-ci en valeur très facilement.C’est l’une des parties les plus sensuelles du corps, mais aussi l’une des plus fragiles. La peau de la poitrine est fine, délicate, douce… C’est un atout de séduction indéniable ! Mais qui dit «peau fine » dit aussi « zone fragile » : soumise aux aléas climatiques et à nos mimiques quotidiennes (hausser les épaules, tourner la tête…), elle se marque prématurément et perd de sa tonicité.

Selon les pério­des de la vie, elle est soumise à rude épreuve : les seins se gonflent lors des grossesses et fondent sous l’action des régimes, ce qui abîme le tissu cutané. Rapidement, c’est toute la beauté de notre poitrine qui s’en ressent ! D’où l’importance de chouchouter régulièrement notre décolleté et nos seins grâce à des soins rigoureux.

Chaque jour, on applique un soin liftant

Les seins étant voués aux lois de la pesan­teur, la peau du décolleté se relâche beau­coup plus que sur le reste du corps. Heureusement, les soins ne manquent pas pour entretenir nos atouts ! Voici le pro­gramme. Chaque jour, matin et soir, lorsque vous appliquez votre crème hydra­tante sur votre visage, pensez bien à la des­cendre sur votre cou et votre décolleté. De cette façon, cette zone fragile profitera éga­lement des actifs protecteurs et nourris­sants de votre soin. Appliquez ensuite un soin tenseur par de doux mouvements cir­culaires.

Ses bienfaits ?

Parce qu’il est lif­tant, il lisse les rides et ridules du décolleté et surtout, il relance la production de col­lagène et d’élastine, les fibres de soutien de la peau. Petite astuce : mettez ce produit au réfrigérateur. Le froid renforcera d’autant plus l’effet tonifiant. Une fois l’application terminée, offrez-leur une petite séance de gym. Trois minutes par jour suffisent pour arborer rapidement une poitrine arrogante.

Voici un exemple d’exercice : Accoudée à une table, les bras croisés, poussez avec vos mains et résistez avec les bras. Les mains jointes à hauteur du nez, coudes à l’hori­zontale, serrez fort.

Gommage et masque chaque semaine

Une à deux fois par semaine, procédez à un doux gommage. Ce geste élimine les peaux mortes, réactive le renouvellement des cel­lules donnant plus d’éclat à la naissance de vos seins et rend la peau plus réceptive aux produits que vous appliquerez ensuite. Pro­cédez par légers massages circulaires en partant du cou pour descendre sur le décol­leté, puis vers vos seins.

Terminez par un rinçage à l’eau froide : c’est « le » truc des mannequins pour conserver une poitrine ferme car elle stimule la micro-circulation et améliore l’élasticité de la peau. Ensuite, place au masque hydratant, le même que celui utilisé pour le visage. Celui-ci permet­tra de recharger en eau l’épiderme, de regonfler la peau et d’estomper les premiè­res ridules. Enfin, pour les « grands soirs », vous pouvez maquiller votre décolleté : une noisette de fond de teint et un nuage de poudre unifient la couleur et matifient la peau. Pour un effet sensuel, vous pouvez aussi choisir d’appliquer quelques paillettes pour sublimer la carnation.

Le redouté « plissé soleil »

Expositions solaires prolongées, manque de soins… avec le temps et les agressions le décolleté se «fripe » et se marque de rides et ridules parfois encore plus marquées au réveil, surtout si vous dormez sur le côté. C’est ce que l’on appelle le «plissé soleil ». Hydrater et protéger des UV est le premier réflexe à avoir pour éviter d’aggraver les choses. Pour réparer, il va falloir se résou­dre à l’acte médical.

Décolleté bronzé

Parmi les techniques éprouvées, les injections d’acide hyaluro­nique pour réhydrater en profondeur et sti­muler la production de nouvelles fibres de soutien, la mésothérapie ou bien la carboxythérapie associée aux LED. Cette der­nière méthode ayant l’avantage, grâce aux LED d’agir également sur les irrégularités pigmentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *